Pour devenir un trader rentable il vous faut une méthode et des configurations graphiques pour mettre en œuvre celle-ci.

Au début, le manque de compréhension des marchés est un frein, il semble opaque et il est quasiment impossible de faire la différence entre une mauvaise et une bonne configuration. En effet, le marché offre tellement de type d’opportunité, qu’au final, chacun peut dire qu’il exploite telle ou telle chose pour gagner. Certains utilisent même les cycles lunaires ou l’astrologie.

La meilleure façon de décoller vite et bien, sans s’égarer dans des méthodes ésotériques, c’est de calquer le modèle de trading d’une personne capable de générer des rendements élevés.

Dan Zanger a converti 11 000 $ en 18 millions de dollars en 18 mois

C’est un retour sur investissement de 164 000% qu’à réalisé ce trader. En réalité, il a fait bien plus, mais ce sont les chiffres retenus après qu’il se soit pris un gap baissier en période de krach sur les actions d’un secteur leader de marché et qui était en plein momentum haussier.

Pourtant avant d’arriver à de tels résultats, il a planté son compte de nombreuses fois. Si nous étudions en détail le secret de son étonnant retour sur investissement alors nous pouvons être en mesure de générer de bons rendements.

Parce que suivre quelqu’un qui fait au mieux 10% par an, est un gage que vous ne ferez que 5% par an maximum.

Le but est donc de modéliser sa méthode sur quelqu’un comme Dan Zanger. En tout cas, ça a été ma réflexion lorsque j’ai mis en œuvre mes 2 grands principes de trading. J’ai donc étudié en détail microscopiques chaque chose à propos de Zanger et de sa méthode au cours de sa période de gain explosif.

Pour commencer Dan Zanger parle beaucoup de figures chartistes mais…

Une grande majorité d’analystes techniques utilisent le chartisme. Est ce qu’ils ont des résultats comparables ? certainement pas ! il doit bien il y avoir quelque chose d’autre…

Sans vous faire languir de suspens, Monsieur Zanger utiliser 2 grands principes pour trouver ses opportunités de marchés. Le momentum et donc l’identification des leaders de marché qui constitue son socle principal. Ensuite, il repère parmi cet univers restreint, les entreprises en pleine croissance ; celles qui génèrent des profits exponentiels trimestres après trimestres. Le chartisme n’est qu’un outil pour « timer » ses positions.

Il suit de très près les annonces de résultats parmi les leaders de marché. Et il surveille tout particulièrement les titres qui ont un faible flottant. Ce sont des valeurs qui ont peu de titres en circulation sur le marché. Et lorsqu’une news engendre des actes compulsifs d’achat…les prix montent mécaniquement plus vite. Ainsi une annonce de résultat qui surprend le marché positivement, sur une action à faible flottant, peut booster la valeur de 100% à plus de 500% en quelques semaines.

L’histoire de Dan Zanger est à suivre dans une prochain texte.

Cédric Froment