Peut-être aucun autre domaine de la finance a été soumis à des enquêtes empiriques tant au cours des quatre dernières décennies, le comportement des cours boursiers. La présente étude tente de contribuer positivement à la compréhension du comportement des prix des actions indiennes en ce qui concerne les annonces de dividendes. L’étude analyse l’annonce de dividendes, il comprend 100 sociétés de premier ordre. Le dividende est le coût des capitaux propres aux actionnaires d’équité. L’annonce a un impact sur le prix du marché des actions, le marché réagira positivement, si le dividende est le niveau jusqu’à l’attente de l’investisseurs. Dans le même temps, si l’annonce de dividende n’est pas le niveau d’attente des actionnaires, la réaction du marché sera en charge de cette tendance scrip particulier.

La présente étude couvre les aspects suivants: les théories concernant le comportement des prix de l’action, à savoir l’analyse fondamentale et l’analyse technique, les concepts de l’efficacité du marché et son développement historique, l’examen des études sur l’efficacité du marché avec une analyse distincte des éléments de preuve relatifs à la capitale indienne marché et un bref compte rendu des différentes dimensions de la bourse en Inde, qui devraient avoir une incidence sur l’efficacité du marché.

Objectifs de l’étude

Les objectifs de l’étude a été :

  • pour examiner le comportement des cours des actions autour de l’annonce de dividendes de la société
  • Afin de déterminer si des stratégies fondées sur les informations contenues dans l’annonce de dividendes pourrait être utilisé pour surperformer le marché.
  • Pour trouver le bon chemin de l’évolution future basée sur l’effet d’annonce.

Dans ce contexte, le comportement des prix des actions a été examinée dans les périodes antérieures et l’annonce de poste dans les relations aux gains inattendus défini de deux façons i. e. , Signe de dividendes inattendus et les dividendes standardisée inattendus et les ratios cours-bénéfices.

Hypothèse de l’étude

Les hypothèses qui ont été testés sont :

  • Que la réaction du cours des actions au signe du dividende est inattendue annoncer COMPLETER le jour de l’annonce.
  • Qu’il n’ya pas de différence dans la réponse du cours des actions de portefeuilles basée sur des ratios cours-bénéfices.
  • Qu’il n’ya pas de différence dans l’ajustement du cours des actions aux différents, et les catégories de portefeuilles en fonction des dividendes inattendus.

Un ajustement progressif des prix des actions à l’annonce de dividende est considéré comme l’imparfait à la place de part de marché.

L’échantillon et les données

La présente étude couvre une période de plus de trois ans entre avril 2005 et Mars 2008 et les résultats sont basés sur un échantillon de 100 actions, inscrites dans le National Stock Exchange. Deux base de données de séries chronologiques ont été utilisées dans cette étude. Ce sont les cours de clôture quotidien de tous les stocks et le dividende par action pour chaque année et pour la part de chacun sont utilisés. Les données sont recueillies à partir des quotidiens comme le secteur d’activité et la conjoncture économique.

Méthodologie

La méthodologie de l’étude d’événements et analyse de séries chronologiques ont été adoptées pour analyser les données de masse. Les outils statistiques à l’appui peuvent être utilisés pour la simplification et l’application de l’analyse des données. Les rendements anormaux sont calculés pour toute la période.

Les résultats empiriques

Les rendements anormaux implicite dans la stratégie de négociation se produire pendant les périodes antérieures et l’annonce de poste. Les résultats empiriques pour la période à l’étude dans son ensemble a également révélé que près des trois quarts de la réponse prix total s’est produite dans la période d’annonce de poste. La réponse des prix est non seulement retardé, il persiste dans la période de contrôle 10 à 15 jours. Environ un quart de l’ajustement du prix total se produit dans la période de contrôle jours +10 jours à 15. C’est, au cours de la période d’étude, les investisseurs pourraient avoir obtenu des rendements anormaux en suivant la stratégie d’investissement si leur action a été retardée dans la mesure de 10 jours qui s’élève à au moins un mois civil.

Une analyse de la différence cumulative entre les rendements anormaux sont les plus élevés et les plus faibles avec les portefeuilles de risque identique révèlent l’ancienne constamment dépassé la suite, sauf pour l’année 2007. Les différences de rendements anormaux cumulés entre la plus basse et la plus haute des portefeuilles de risques sont égaux à un sont positifs pour la fenêtre de l’événement pour les années à tous.

Conclusion

Une conclusion importante de cette étude est que les rendements anormaux anormalement élevé dans la période pré-annonce sont succédé soit négative rendements anormaux ou considérablement réduit les rendements anormaux dans la période post-annonce. La version bêta (risque) des valeurs pour des stocks particuliers et des portefeuilles se trouvent de varier considérablement dans les périodes adjacentes. Les risques historiques sont de mauvais indicateurs de la sensibilité future des stocks à la circulation des mouvements de marché. Les rendements anormaux ont été trouvés à persister jusqu’à 15 jours après l’annonce.