Le trading ou le concept d’échange monétaire existe depuis des millénaires. Cependant, en ces temps, ce dernier est réservé uniquement aux investisseurs institutionnels. En d’autres mots, les particuliers souhaitant investir dans la bourse leur remettent leurs épargnes et profitent en contrepartie des dividendes liés à leurs investissements. C’est seulement en 1990 que le monde de l’investissement et du trading a été ouvert au grand public. Pourtant, compte tenu des risques encourus liés aux connaissances spécifiques que ce dernier requiert, les novices ou les amateurs sont sujets à des pertes colossales en cas d’imprudence. Pour accompagner ces derniers, le trading automatique ou le robot de trading a été développé.

Le robot de trading : c’est quoi exactement ?

Les plateformes de trading en ligne ont fait tabac avec l’avancée de la technologie numérique. Désormais, les traders particuliers ont la possibilité de trader via ces dernières. Il leur suffit d’en choisir une et d’y déposer un fonds d’investissement. Sachez toutefois que pour être rentable en trading, un trader physique se doit de maîtriser soit l’analyse fondamentale soit les analyses techniques du marché. Parmi les indicateurs techniques, les plus utilisés figurent l’étude des supports et des résistances ou encore le graphe des chandeliers. Pour ce qui est de l’analyse fondamentale, le suivi des échanges macroéconomiques mondiaux en temps réels est de rigueur.

Toutefois, la difficulté dans ce métier réside dans l’interprétation de ces signaux en une position de vente ou d’achat lors des transactions boursières. Pour se faciliter la tâche, certains tradeurs optent pour le robot de trading. Ils s’en procurent auprès de leur broker ou encore à des sociétés privées. Effectivement, l’utilisation de ce dernier ne nécessite pas de connaissances techniques approfondies. De cette manière, les profits comme les pertes sont gérables avec le trading automatique.

Le mode de fonctionnement d’un robot de trading

Pour faire simple, un robot de trading permet d’effectuer des transactions boursières à la place d’un trader. Il convient de souligner qu’il en existe 2 types sur le marché, à savoir le robot passif et le robot actif. Le premier type est semi-automatique. Ceci dit, il effectue des analyses et propose des ordres de placement. Toutefois, ce dernier n’est pas en mesure de prendre une décision sans l’autorisation du trader en question. En revanche, le robot actif lui manage de façon autonome le compte de son propriétaire. Effectivement, ce dernier ouvre et ferme les positions selon l’algorithme qui lui est assigné.

Eh oui, la programmation d’un robot de trading ou Expert advisor peut être personnalisée. En d’autres termes, sa fiabilité et son efficacité dépendent grandement du potentiel du calcul mathématique qui lui est programmé. De même, un particulier est également en mesure de compiler ses stratégies de trading dans un robot. Pour ce faire, il peut solliciter les services des programmeurs aisés avec le trading automatique.

Les critères à considérer lors du choix d’un robot de trading

 Choisir un robot de trading n’est pas une chose aisée. Surtout que la toile est abondée de pirates et d’arnaqueurs. Cependant, sachez qu’il existe des critères à respecter pour affiner ses recherches. Premièrement, il suffit d’identifier ses connaissances en bourses. En général, les professionnels du métier recommandent le robot actif pour les débutants et le passif pour les habitués. Toutefois, si vous hésitez sur le fait de laisser le contrôle total de votre compte à un robot, vous pouvez toujours opter pour le second critère, le robot trading gratuit ou payant.

D’après les connaisseurs, il est rare de trouver un robot gratuit qui permet de gagner une fortune dans le long terme. De ce fait, autant utiliser un robot autant optez pour le robot payant pour sécuriser ses gains.